Lectures

L'écriture et la pensée

Le partage d'écritures sous forme de lecture publique est une pratique développée par la compagnie depuis sa création.

Outre le voyage proposé au public dans le temps de la lecture, c'est aussi l'occasion d'un échange, voire d'un débat qui peut dépasser le cadre littéraire.
Pour nous, faire entrer l'auditeur dans l'intimité d'une parole, dans son mystère, dans ses creux et ses pleins, est devenu au fil du temps un engagement, un savoir-faire, un véritable terrain de travail, une invitation au voyage, une ouverture aux autres. 

Enfances

Lecture à deux voix d'extrait de La promesse de l'aube de Romain Gary et de La vie devant soi d'Emile Ajar

Par Marie Pierre Bésanger et Philippe Ponty


Entre autobiographie et fiction, deux grands romans sur l'enfance,
l'amour maternel, la transmission, la naissance d'un destin.
Un seul auteur aux multiples visages, explorant les faces cachées,
complémentaires, contradictoires, de l'écriture et de l'amour maternel.
Comment grandir, se projeter, vivre, oser, aimer… avec ce cadeau fondateur, ce poids parfois ? 


"Ce sont les faibles qui sauvent l'honneur, toujours."

                                                                                                    RG 


La lecture a été présenté à la Foire du livre de Brive la Gaillarde, 
au lycée de Tulle, au Musée de Brive, au Festival de Figeac ainsi qu’au Festival de la Luzège.

2019

Les Pays

De Marie-Hélène Lafon

 

Lectrice : Marie Pierre Bésanger

Mis en musique par : Joaquim Pavy

 

Claire est née au "fin fond du monde". C'est-à-dire à la ferme. Elle découvre Paris à l'adolescence, à l'occasion d'un Salon de l'agriculture. Quelques années plus tard, Claire est de retour à Paris. Pour étudier. Marie-Hélène Lafon décrit un monde qui s'en va, celui de la paysannerie. Elle raconte, en des pages superbes, ce monde de silence rugueux. Que fait-on de l'endroit d'où l'on vient, cet endroit que l'on a fui ? Étudiante à la Sorbonne, Claire fait le choix des langues mortes : latin et grec. Des langues mortes pour se sentir vivante ! Claire prend alors la mesure de la distance qui la sépare de ceux qui continuent de vivre à l'unisson de leurs parents. Car tout est là : "Elle sentait, plus qu'elle ne savait, que quelque chose était perdu, avait été quitté qui ne relevait pas du lumineux paradis des enfances"…

« Je me souviens que votre lecture soulève le texte, le déploie, et nous rassemble autour de lui comme autour d’un feu... mais peut-être cela vous semble-t-il trop lyrique. Merci de porter ainsi les mots au-delà d’eux-mêmes. »
Marie-Hélène Lafon

Les Pays (Extraits) a été créée et présenté :
- Au Festival de Figeac/St-Céré en juillet 2019
- Au Festival de la Luzège en Corrèze en août 2019
Diffusion en cours